8 juillet 2020
Nettoie le corps après les excès de Noël

Nettoie le corps après les excès de Noël

Terminé le fêtes de Noel, nous avons presque tous l’intention de faire une période de régime équilibré perdre des kilos superflus, mais, Comment devons-nous purifier le corps après les excès de Noël? Bien plus que de perdre du poids, l’important est détoxifier notre corps, que nous avons soumis à plus d’un excès dangereux au cours de cette période, périodiquement tout au long de l’année.

Aujourd’hui, il y a substances toxiques partout, de l’air que nous respirons, à l’eau que nous buvons, aux aliments que nous mangeons, aux cosmétiques que nous utilisons et aux produits de nettoyage que nous utilisons.

Cependant, notre propre corps produit également toxines, en raison de son activité métabolique, et parfois il n’obtient pas éliminer ces substances totalement. Nous pouvons donc dire que la capacité de détoxifier notre corps est l’un des principaux déterminants du niveau de santé d’une personne. Il existe de nombreux types de substances toxiques avec lesquelles nous entrons en contact, et nous pouvons les regrouper en quelques catégories, par exemple:

• Métaux lourds;
• toxines hépatiques;
• Produits chimiques;
• Médicaments;
• De l’alcool;
• Pesticides, herbicides;
• Additifs alimentaires.

purifier l'organisme

Toutes ces substances provoquent de nombreuses altérations biochimiques et enzymatiques ce qui peut conduire à maladies ou au moins ralentir le métabolisme et affaiblir notre système immunitaire, nous laissant sans protection contre les attaques de virus ou bactérie.

Aussi, si nous imaginons notre organisme comme une ville, où chaque organe est représenté comme un bâtiment (écoles, maisons, supermarchés, hôpitaux, églises, etc …) et nos systèmes de circulation, de circulation lymphatique et extracellulaire, tels que les rues qui les relient entre eux, où circulent toutes les substances nutritives que chaque organe doit atteindre, comme s’il s’agissait de véhicules de transport (autobus scolaire, ambulance, véhicules particuliers et camions de marchandises …), on imagine bien ce qui se passerait en cas d’embouteillages.

Si les « rues » sont pleines de « camions à ordures » (c’est-à-dire les déchets de nos organes et les substances toxiques en circulation), ou si les véhicules sont bloqués, les gens ne peuvent pas se déplacer et les marchandises n’atteignent pas leur destination, Il en irait de même des substances et des nutriments destinés à nos organes et tissus, causant des problèmes sans fin.

N’oublions pas, en outre, que dans cette situation de « confiture« Donner à notre corps toute sorte de substance bénéfique, comme des vitamines, des minéraux ou des compléments médicamenteux, peut être presque inutile si nous pensons qu’ils n’atteindront jamais leur » destination « et rempliront ensuite leur fonction bénéfique, sinon avant » nous nettoyons les rues », c’est-à-dire que nous ne détoxifions pas le corps.

Il est alors clair que les déchets accumulés dans les tissus et les cellules peuvent et doivent être mobilisés et expulsés hors du corps. Cette opération peut être plus ou moins rapide, mais toujours progressive, mais l’important est que l’équilibre entre entrée et sortie de déchets soit toujours favorable:

• lorsque les contributions dépassent les résultats, le résultat, tôt ou tard, est une maladie;
• lorsque les sorties dépassent les entrées, le corps reste en bonne santé ou, s’il était malade, un retour à la normale est possible;
• l’élimination partielle des déchets se traduit par une amélioration de l’état de santé;
• l’élimination totale des résidus se traduit par une rémission complète.
Les emuntorios:
Pour expulser les molécules indésirables, le corps dispose de plusieurs émancipation:
• le rein, qui élimine l’urée et les ions;
• Le foie, qui est notre laboratoire, traite et élimine de nombreuses substances;
• l’intestin, en particulier le côlon, où les substances arrivant du sang et surtout de la bile sont éliminées;
• La peau, qui participe aux processus de purification, à travers les glandes sudoripares;
• Les bronches, qui également, grâce à leur muqueuse, sécrètent de grandes quantités de mucus qui aident à éliminer les toxines, en plus des sécrétions liquides du nez, de la salive et des larmes.

L’élimination ne produit aucun trouble alors que la quantité de résidus est modérée, mais lorsque la quantité de molécules non métabolisables est abondante, le processus de débogage devient trop intensif et elle conduit à une inflammation chronique de l’un ou de l’autre émuntoire (ex: colonopathies, eczéma, psoriasis, bronchite, rhinite sinusale … pour n’en citer que quelques-uns).

Pour éviter tout cela, il est très important de bon processus de débogage périodique de tous nos emuntorios, pour commencer par le plus important, le foie. Le foie est un organe très précieux de notre corps, mais très souvent nous négligeons sa santé.

Il a des centaines de fonctions différentes et est connecté à toutes les parties du corps: il traite et synthétise de grandes quantités de nutriments, qui alimentent ensuite toutes les cellules du corps. Pour garantir que tous les nutriments et hormones sont fournis avec un courant constant dans toutes les parties du corps, le foie doit être libre de toute obstruction.

Parmi les diverses fonctions hépatiques, la plus compliquée et la plus précieuse est peut-être celle de la détoxication.

Désintoxication de l’organisme

Ce processus est divisé en deux phases (Phase I et Phase II): dans la première phase, appelée Activation, des substances toxiques liposolubles sont traitées, qui sont transformées en dérivés oxydés plus solubles dans l’eau, mais plus nocifs pour l’organisme.

Dans la deuxième phase, désintoxication, ces dérivés sont dégradés par 7 voies métaboliques différentes, en toxines dénaturées solubles dans l’eau, à éliminer par le sang, les reins et les poumons. Les deux phases de détoxication nécessitent un complexe d’enzymes et de cofacteurs (vitamines et minéraux), pour être correctement effectuées.

Une fois ce processus terminé, les déchets résultants sont sécrétés par vos voies biliaires. Les calculs biliaires obstructifs peuvent considérablement altérer la capacité du foie à détoxifier toutes ces substances. Cela peut affecter l’équilibre délicat du corps, « l’homéostasie », et entraîner des maladies majeures.

Nettoyez le foie et la vésicule biliaire de toutes les pierres accumulées, elle aide à restaurer l’homéostasie, à équilibrer le poids corporel et à préparer le corps à se guérir automatiquement; C’est aussi l’une des meilleures précautions à prendre pour éviter de futures maladies, car la présence de calculs biliaires (ou caillots biliaires intra-hépatiques) est liée à toute une série de maladies.

Les causes les plus fréquentes de formation de caillots ou de calculs biliaires sont à rechercher dans une suralimentation, des démangeaisons entre les repas, une alimentation copieuse, une consommation excessive de protéines, des boissons alcoolisées et gazeuses, l’utilisation de sel raffiné, la déshydratation, une perte rapide de poids, régimes faibles en gras.

De plus, l’utilisation de substances pharmacologiques (hormonothérapie substitutive et pilules contraceptives, fluorines …) et de style de vie (altération du cycle de sommeil, abus télévisé, stress émotionnel) peut contribuer à la formation de ccalculs biliaires.

La désintoxication du foieElle peut être réalisée de différentes manières, à travers:

Le régime, fournissant des aliments qui aident à la formation de la bile et à son expulsion, (substances cholérétiques et cholagogues), qui sont: artichauts, asperges, blettes, chicorée, ail, céleri, chardon, chou-fleur …
• la prise de plantes purifiantes sous forme d’infusions et de tisanes telles que: Chardon Marie, desmodium, pissenlit, bardane, bourrache, prêle, thym, sureau, herbe (reine des prés), bouleau, etc.
• des suppléments spécifiques, qui contiennent une concentration des ingrédients mentionnés, accompagnés d’acides aminés, de vitamines et de minéraux cofacteurs des phases de détoxification du foie.
• ou encore par le «nettoyage» proposé par le Dr Andreas Moritz, ou d’autres similaires.

persil

C’est très important aussi garder les reins propres, car ils sont très chargés en particulier lors de l’abus de protéines animales, en utilisant des aliments appropriés, des diurétiques et des purificateurs, tels que: artichaut, céleri, noisette, aubergine, bourrache, citrouille, châtaigne, chou-fleur, datte, asperge, fibre, jobo rouge, haricot vert, citron, maïs, pomme, pêche, melon, nèfle, pomme de terre, poire, persil, pastèque, raisin, magnésium (son de blé, sésame, noix).

Lorsque notre corps est bien détoxifié, il lui est plus facile d’atteindre également un équilibre entre les acides et les bases de ses liquides interstitiels, de sorte que le pH sera plus proche des valeurs neutres, une situation très souhaitable pour maintenir la santé.

Pour purifier la peau et les bronchesEn plus d’une alimentation saine et des aliments purifiants déjà mentionnés, un exercice physique modéré et constant est important, ainsi qu’une bonne respiration, éventuellement à l’extérieur dans un endroit naturel et bien oxygéné, ainsi que des bains turcs (à vapeur). et les saunas, qui aident à expulser plus de toxines à travers ces émuntories.

Ce serait bien de faire ça dépuration pendant environ trois semaines, pour atteindre une bonne santé et de bons résultats à tous les niveaux, non seulement du poids idéal, mais aussi de l’équilibre énergétique et psycho-émotionnel, qui sont toujours liés au bien-être physique.

Dans Laia Naturopathy Nous vous recommandons de consulter le nouveaux cours à partir de février: Naturopathie, Nutrition orthomoléculaire, Herbodietética et Aromathérapie.

Remarque: Les informations contenues dans cet article sont publiées à titre informatif uniquement et ne peuvent être considérées comme des recommandations médicales personnalisées. Aucun traitement ne doit être suivi sur la seule base du contenu de cet article, et le lecteur est encouragé à consulter les professionnels de santé pour toute question relative à leur santé et bien-être.